Le fonctionnement des taux de change flottants

Le système des taux de change flottants est devenu le régime le plus adopté dans le monde après 1973. Suivant le système, le taux de change des monnaies ou devises subit les fluctuations résultant de la variation de l’offre et de la demande. Nous allons essayer de comprendre comment ce régime fonctionne.

Qu’est-ce que le régime de changes flottants

Un système de change englobe la totalité des conditions régissant l’intervention des autorités monétaires dans l’activité du marché de changes et les variations des taux de change.

Le système de taux de change flottants, appelé aussi régime taux de change flexibles, est caractérisé par l’absence de parités fixes entre les différentes devises.

La détermination d’une monnaie donnée n’est pas liée à une valeur étalon. Dans ce système, le taux de change fluctue sur le Forex, il n’est dépendant que de la variation de l’offre et de la demande.

Le système de taux de change flottants est devenu le système adopté par plusieurs pays depuis 197. Il s’agit d’un régime qui est venu pour remplacer le système, de changes fixes dans les échanges monétaires internationaux, établi par l’accord de Bretton Woods en 1944.

Le fonctionnement du régime de taux de change flexibles

Dans le régime des taux de change flottants, la valeur des devises change quotidiennement selon les échanges effectués sur le Forex. Les fluctuations sur le marché de changes sont dépendantes de la variation de l’offre et de la demande des devises, c’est un marché concurrentiel. Ces variations dépendent de :

  • Les échanges internationaux de biens et services
  • Les mouvements internationaux de patrimoine financier

Le taux de change d’une devise peut subir dans une seule journée :

  • une baisse du cours sur le marché de change : elle est appelée dépréciation
  • une hausse du cours sur le marché de change : elle est appelée appréciation

Dans le système de change flottant, les autorités étatiques (comme les banques centrales) n’interviennent pas ou très rarement. Ce qui n’était pas le cas avec le système fixe de changes.

Il est important de savoir que le système monétaire international, ou le SMI, fonctionne avec une flexibilité de changes. Cependant, la flexibilité de change des principales monnaies (dollar, yen, euro) est limitée : cela cause une volatilité importante des changes. C’est la raison pour laquelle les banque centrales interveniennent sur le marché de change dans certains cas : exemple, pendant les étapes de coordinations dirigés par le G7.

Les différences avec le régime de changes fixes

Le système de taux de change fixe est caractérisé par un cours constant d’échanges. L’évaluation d’une monnaie se fait en rapport avec une devise de référence : dans la plupart des cas c’est le dollar US.

Dans ce régime, c’est l’état émetteur de la monnaie concernée qui fixe le taux de change tout en essayant de garder ce taux dans une fourchette contrôlée.

La baisse ou dévaluation d’une monnaie, comme la hausse ou réévaluation de la même monnaie reste une décision prise par les autorités officielles du pays émetteur de cette monnaie.

Articles similaires :

  1. Le fonctionnement du taux de change
  2. Fonctionnement du marché des changes – Partie 1
  3. Le Forex
  4. Les accords de Bretton Woods : étendue et résultat